vendredi 13 mai 2016

Pâtes à la farine de farro aux artichauts et olives noires

Dans le colis reçu il y a quelques temps par Maria de Delsud dont vous pouvez retrouver les produits en vente chez Daniela de L'Olivetta , il y avait un paquet de farine de farro moulue à la meule de pierre ainsi qu'un paquet de graines de farro.

Le farro est un grain italien considéré comme le plus ancien d'entre toutes les céréales puisque cultivé depuis au-moins la période Néolithique. De la famille du blé, il s'agit d'une céréale qui a été abandonnée et oubliée pendant longtemps car sa croissance est assez lente, ce qui intéresse peu à une période où seul le profit compte et où tout doit aller vite. Elle revient à présent sur le devant de la scène, notamment grâce à l'agriculture biologique comme celle de l'entreprise Delsud, et je suis certaine que vous en entendrez de plus en plus parler, peut-être d'ailleurs sous le nom d'amidonnier.

Le triticum Dicoccum (appelé également Farro Medium) est souvent confondu avec le petit épeautre parce qu'ils se ressemblent beaucoup, que ce soit sur le plan nutritionnel (riche en fibres, vitamine B, magnésium et protéines) ou esthétique. Ils se digèrent plus facilement que le blé tendre ou le blé dur mais contiennent cependant du gluten, donc sont contre-indiqués aux personnes allergiques. Alors, qu'est-ce qui les différencie tous les deux ? Le Farro Medium est entre autres plus croquant que le petit épeautre et il est nécessaire de le faire tremper plusieurs heures avant de pouvoir le cuisiner. C'est la variété de farro la plus diffusée en Italie. En cuisine, on cuit les graines de farro comme un risotto, en salade, en farce pour légumes ou encore en minestra.

Le tritocum Spelta (appelé également Farro Grande) est essentiellement utilisé pour la panification, la fabrication de biscuits, de tartes ou encore de pâtes comme ce sera le cas aujourd'hui avec cette nouvelle recette. Pour accompagner ces pâtes, je vous propose des artichauts et des olives noires histoire de passer un bon moment à table.

Comme précisé plus haut, la farine de Delsud est moulue à la meule de pierre, premier procédé inventé par l'Homme et très certainement le meilleur car il conserve toutes les composantes du grain, contrairement aux farines moulues industriellement. Tous les produits proposés par Maria sont biologiques et pour la plupart cultivés dans la région des Pouilles, ma région d'adoption.

Pour 2/3 personnes :

- 300 grammes de farine de farro

- 3 oeufs

- 4 artichauts

- le jus d'un demi citron

- une belle poignée de câpres

- une belle poignée d'olives noires

- chapelure

- 1 gousse d'ail

- persil frais haché finement

- origan

- sel, poivre

- huile d'olive extra-vierge

 1- Réalisation des pâtes.

Disposer la farine en fontaine. Ajouter les oeufs. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et élastique. Former une boule, couvrir et laisser reposer 30 mn. A l'aide d'un rouleau, abaisser la pâte à 2 mm environ. Vous pouvez également utiliser votre machine à pâtes. J'en ai une bien sur puisqu'il s'agit du premier cadeau offert par belle-môman (bizarre bizarre) lorsque je suis venue voler son fils pour m'installer sous le même toit que ce dernier, mais parfois j'ai la flemme de la sortir de sa boîte ! Former des tagliatelle en coupant des bandes de 0.5 à 1 cm de largeur environ. Les laisser sécher sur votre plan de travail fariné.

479

2- Bien rincer les artichauts. Retirez les feuilles extérieures puis couper les pointes. Couper chaque artichaut en quatre dans le sens de la hauteur. Les déposer au fur et à mesure dans un récipient d'eau où vous aurez versé du jus de citron.

3- Faire rissoler une gousse d'ail dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra-vierge. Déposer la chapelure et le persil. Laisser chauffer à feu doux quelques instants puis ajouter les artichauts coupés en petits morceaux, les olives et les câpres. Saler et poivrer. Verser un verre d'eau et laisser cuire une demi-heure environ en prenant soin de mélanger de temps en temps. Ajouter régulièrement un peu d'eau si besoin.

4- Dans un grand récipient d'eau salée, cuire les pâtes al dente. Les déposer ensuite dans la préparation aux artichauts, (retirer la gousse d'ail), bien mélanger et laisser sur feu moyen 1 minute environ. Saupoudrer d'origan.

Déguster bien chaud.

Buon appetito !

Ménagère Laguiole Jean Dubost coloris Atelier

480

 

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Posté par LaPolpettina à 08:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Pâtes à la farine de farro aux artichauts et olives noires

    De bien belles pâtes
    Bonne journée
    bises

    Posté par poupoule, vendredi 13 mai 2016 à 11:30 | | Répondre
  • Un vrai régal, bravo !

    Posté par jeaj, vendredi 13 mai 2016 à 21:21 | | Répondre
  • Quelles superbes pâtes et plat délicieux ! je m'invite
    Bises et bon dimanche.

    Posté par Mely_Llewelyn, dimanche 15 mai 2016 à 09:59 | | Répondre
  • Un fabuleux plat de pâtes ! comme j'aimerais te passer commande puisque je ne fais pas mes propres pâtes elles m'ont l'air divine ! tout comme la garniture d'ailleurs ! Ils sont trop fort ces Italiens, tu es trop forte toi aussi ma Graziella !! bravo ! gros bisous

    Posté par gut, lundi 16 mai 2016 à 12:01 | | Répondre
  • Ces pâtes cuisinées ainsi et en plus fabriquées avec de la farine de farro me donnent vraiment envie d'y goûter et même d'essayerà faire!!! je suis certaine que le goût doit s'y connaître par rapport aux autres plus industrielles, en tout cas merci pour me l'avoir fait connaître!!!
    Bisous à toi Graziella excellente journée

    Posté par elodiesucree, lundi 16 mai 2016 à 16:19 | | Répondre
  • Une découverte pour moi . ton assiette est bien appétissante !

    Posté par Lou, lundi 16 mai 2016 à 18:31 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas cette farine, belle découverte. Un délicieux plat qui invite a la gourmandise. Bon mardi

    Posté par Assia, mardi 17 mai 2016 à 07:54 | | Répondre
  • C'est vrai que c'est étonnant de voir à quel point le farro est répandu en Italie et si peu commun en France... En tout cas moi j'adore ton plat Et puis artichauts et olives noires, tu parles forcément à mon coeur (et à mon estomac ^^ ).

    Grosses bises

    Gabrielle

    Posté par Petite Cuillère, mardi 17 mai 2016 à 17:44 | | Répondre
Nouveau commentaire