vendredi 12 février 2016

Focaccia farcie à la scarole

Focaccia ripiena di scarola

Focaccia à la scarole ou encore pizza de scarole, les deux appellations sont acceptées.  Alors, à-priori, cela peut faire parti de recettes qui ne font pas rêver...Et pourtant.

Une fois de plus, je vous propose un voyage au coeur de Napoli (Naples version française) et de sa cuisine rustique. Il faut dire que la cuisine napolitaine a tout pour me plaire, et puis comme dit et re-dit sur ce blog, belle-môman est née et a vécu près de 20 ans à Sarno, région de Campanie, avant d'immigrer vers la région des Pouilles pour suivre l'homme de sa vie; alors forcément, à table la Campanie et les Pouilles se croisent très régulièrement.

Il s'agit d'une focaccia qui est traditionnellement préparée dans les cuisines napolitaines pour les déjeuners du 24 et du 31 décembre. Rien ne nous empêche cependant d'en consommer lorsqu'on en a envie, la règle n'est pas aussi stricte que pour le panettone ou le pandoro ;-) Elle peut être servie froide, (même si nous la préférons chaude avec mon italien), en antipasti, coupée en petites portions, ou en plat principal. 

Il existe deux variétés de scarole : la frisée et la lisse. C'est cette dernière qu'il faut utiliser pour la recette d'aujourd'hui. Mes charmants voisins m'ayant donné deux belles scaroles, (je vous en ai parlé sur ma page facebook où j'aime bien papoter avec vous), l'idée de leur utilisation était toute trouvée.

Concernant la pâte, les napolitains entre eux se déclarent la guerre : il y a ceux qui réalisent la pizza de scarole avec une pâte brisée alors que d'autres la préparent avec la pâte à pizza. Ajoutez à cela autant de variantes que de familles...Mais comme toujours, une liste d'ingrédients n'échappe pas à ces variantes : à accompagner la scarole, nous retrouvons les anchois, les câpres, les pignons de pin et les olives de Gaeta (ou Itrana, qui tient son nom de la zone d'Itri). Ces dernières, appelées "perles noires "des olives italiennes, sont selon la période de la récolte de couleur violacée ou noires et utilisées aussi bien pour la production d'huile d'olive que conservées en saumure à déguster seules ou dans une sauce pour les pâtes.

Enfin, l'ajout de raisins secs n'est pas rare, pour certains c'est même obligatoire, à notre table nous préférons sans.

Cette recette vous rappelera, la pâte en moins, celle de la scarole garnie à la napolitaine ici   

Une autre idée de focaccia farcie par ici  

Une recette, donc, qui à-priori ne fait peut-être pas rêver et pourtant une fois de plus il s'agit d'un plat riche en saveurs, les ingrédients se mariant à merveille.

Pour 6 personnes :

- 500 grammes de farine 00 ou T45

- 300 grammes d'eau

- 15 grammes de levure fraîche

- 10 grammes de sel

- 2 cuillères à thé de sucre semoule

- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra-vierge ici de mon partenaire L'Olivetta

 

- 1 belle scarole

- 80 grammes d'olives noires (de Gaeta si possible), poids avec noyaux

- 1 poignée de câpres

- 1 poignée de pignons de pin

- 5 anchois

- huile d'olive extra-vierge

- une gousse d'ail

- sel

1- Déposer dans un grand saladier ou sur un plan de travail fariné la farine en fontaine. Faire fondre la levure dans l'eau tiède et le sucre. Les ajouter à la farine. Mélanger. Ajouter ensuite l'huile d'olive et le sel. Pétrir à la main pendant environ 15 mn. Former une boule et couvrir d'un linge propre. Laisser reposer 2 heures à l'abri des courants d'air.

2- Laver la scarole. Dans un grand récipient, rissoler la gousse d'ail dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Y verser la scarole dont vous aurez coupé les feuilles, les olives dénoyautées (vous pouvez les garder avec leurs noyaux, je ne prends pas le risque ), les câpres, les pignons de pin et les anchois. Déposer l'équivalent d'un verre d'eau et laisser cuire pendant une vingtaine de minutes à feu doux. Saler légèrement.

3- Diviser la pâte en deux, une des deux parties doit être légèrement plus grande et épaisse. Étendre cette dernière dans un plat rond d'environ 32 cm de diamètre en faisant remonter la pâte sur le rebord, ce qui vous permettra d'assembler les deux pâtes par la suite, (pensez à huiler le fond de votre plat).

4- Déposer sur la pâte la préparation à la scarole en laissant un cm environ de marge autour de la pâte et bien refermer la focaccia pour qu'elle ne s'ouvre pas durant la cuisson. A l'aide d'un pinceau, huiler la surface de la focaccia puis, avec une fourchette, piquer légèrement sur toute la surface afin qu'elle ne gonfle pas de façon exagérée.

Laisser cuire au four à 220°pendant environ 20/25 mn, selon la puissance de votre four.

 

Buon appetito !

433

 

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Posté par LaPolpettina à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Focaccia farcie à la scarole

    Une belle idée cette focaccia...

    Posté par LadyMilonguera, vendredi 12 février 2016 à 09:45 | | Répondre
  • Humm avec de la scarole ça me plait bien.
    Bonne journée
    bises

    Posté par poupoule, vendredi 12 février 2016 à 10:01 | | Répondre
  • ciao, j'en ferais bien mon repas...Bisous

    Posté par stellalibera, vendredi 12 février 2016 à 12:01 | | Répondre
  • J'ai déjà goûté , il y a quelques années à Marseille, c'est délicieux, vraiment...Je ne savais pas que c'était italien. Je peux enfin l'essayer à la maison ! Merci !

    Posté par kalifragili, vendredi 12 février 2016 à 13:09 | | Répondre
  • Elle est irrésistible !! j'en ferais bien mon dîner !
    Bises et bonne soirée.

    Posté par Mely_Llewelyn, samedi 13 février 2016 à 18:37 | | Répondre
  • Une recette authentique et familiale qui a tout pour me tenter , j'en ferai un calzone, pour nous deux ce sera bien

    Posté par irisa, dimanche 14 février 2016 à 08:24 | | Répondre
  • J'ai un faible pour la focaccia ripiena, et celle-ci a l'air délicieuse ! Je vais me laisser tenter...
    Baci

    Posté par TarallieZaletti, mardi 16 février 2016 à 15:40 | | Répondre
  • ça c'est absolument délicieux ! J'en ai souvent mangé mais jamais préparé moi même (merci belle-maman ^^). La seule chose que j'ai tenté, c'est le ripieno cuisiné avec les pâtes. Un autre délice offert par la cuisine italienne

    Grosses bises

    Gabrielle

    Posté par Petite Cuillère, mercredi 17 février 2016 à 07:59 | | Répondre
  • j'adore ce genre de recette bravo

    Posté par axoulle, jeudi 18 février 2016 à 10:32 | | Répondre
  • j'adore ça la focaccia. il y a vraiment de bonnes spécialités en Italie. j'adore ce pays on y retourne dans pas longtemps d'ailleurs. un week-end à Gênes en mars. bisous

    Posté par toutpourleventre, jeudi 18 février 2016 à 12:09 | | Répondre
  • Bah il est vrai que je n'aurais pas eu l'idée de mettre de la salade dans une focaccia ! et encore moins la scarole que je trouve amère. Ceci dit cette salade se marie extrêmement bien avec l'ail ! l'ajout des câpres, de l'huile d'olive et des anchois plus le fait que c'est toi qui l'a réalisée font que je me régalerais c'est sûr ! merci Graziella ! gros bisous

    Posté par Gut, jeudi 18 février 2016 à 13:58 | | Répondre
  • Je ne savais pas que c'était Italien. Bravo

    Posté par DAFFYCO, jeudi 18 février 2016 à 18:27 | | Répondre
  • c'est vrais qu'à priori ça fais pas rêver mais j'ai entièrement confiance en toi alors je suis certaine que je vais aimer!!!!! gros bisous ma belle

    Posté par sotis, vendredi 19 février 2016 à 15:30 | | Répondre
  • Cette focaccia semble délicieuse comme tout !

    Posté par Rosenoisettes, dimanche 21 février 2016 à 19:52 | | Répondre
  • Elle est super originale ta focaccia. Je t'en piquerais bien un bout ni vue, ni connue. Bisous

    Posté par IsabelleQGDG, jeudi 25 février 2016 à 16:28 | | Répondre
Nouveau commentaire