Panini all'olio

Come al forno, (comme à la boulangerie) pourrais-je préciser dans le titre, modestie à part, mais je suis fille de boulanger, je dois sauver l'honneur un minimum côté boulange ;-)

J'aime beaucoup ces petits pains moelleux et j'en prends régulièrement chez mon boulanger pour ma Spaghettina de 2 ans, comme le font à peu près toutes les mamans italiennes pour ainsi dire.

A déguster natures, farcis comme un sandwich salé ou garnis de pâte à tartiner ou autres confitures, je suis sûre que vous adopterez très vite ce pain, si ce n'est déjà fait. A l'école, les enfants sont nombreux à emporter avec eux un de ces panini version garniture salée. A mes débuts de française expatriée, j'étais étonnée de voir ma nièce partir avec par exemple une focaccina ou un panino garni de tomates pour le goûter de 10h ! Une habitude italienne, je ne sais pas si elle est du sud particulièrement. Il est vrai également que les horaires de repas diffèrent des habitudes françaises, l'école se terminant à 13h généralement, le temps de rentrer à la maison, vous pouvez imaginer que le repas du midi peut être assez tardif.

Mon bébé à moi fait sa grande entrée dans le monde de l'éducation nationale italienne en septembre prochain, (crise de larmes, sortez-moi les mouchoirs), j'ai donc décidé de m'entraîner à faire moi-même des panini à l'huile, ce qui ne l'empêchera pas d'emmener de temps en temps une part de quatre-quart et d'expliquer à ses copains/copines que c'est breton, nananère.

Bon, c'est vraiment très simple à réaliser. Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps pour en faire moi-même ?

Il existe pas mal de recettes et de façon de faire, (farine manitoba, mixe farine 00 et 0 etc) et j'en essaierai certainement plusieurs, mais aujourd'hui ce n'est pas la version professionnelle que je vous propose avec levain et temps de repos à rallonge, mais bien une version "casalinga" (qui littéralement veut dire "femme au foyer"), sous-entendu : une version simple et rapide pour un résultat excellent. Mais vraiment excellent. D'ailleurs, c'est mon italien qui m'a dit "come al forno !", si ce n'est pas gage de qualité...

- 250 grammes de farine 00 ou T 45

- 150 ml d'eau

- 35 grammes d'huile d'olive extra-vierge d'excellente qualité, celle de mon partenaire est divine L'Olivetta

- 9 grammes de levure de bière fraîche

- 5 grammes de sucre semoule

- 5 grammes de sel

1- Faire fondre la levure dans l'eau tiède avec le sucre. Pendant ce temps, verser sur votre plan de travail fariné la farine tamisée ainsi que le sel. Déposer au centre, l'eau contenant la levure fondue et l'huile d'olive. Pétrir une dizaine de minutes puis former une boule. Couvrir et laisser reposer jusqu'à ce que la boule ait doublé de volume, (comptez entre 1h30 et 2h)

2- Diviser la pâte en plusieurs morceaux de poids égal; pétrir chaque morceau et donner à chacun la forme que vous désirez : boules, tresses etc pour les classiques, papillons et/ou tortues pour les artistes. Badigeonner d'huile d'olive la surface des pains. Vous pouvez verser des graines de sésame sur quelques uns d'entre eux.

3- Déposer vos oeuvres d'art sur une plaque allant au four et recouverte de papier sulfurisé, couvrir et laisser reposer à nouveau 1h environ.

4- Faire cuire 15 minutes environ dans votre four préchauffé à 220°. Surveillez bien la cuisson et n'oubliez pas de laisser un petit récipient d'eau dans le four pour former la vapeur et rendre la fine crôute croustillante.

Buon appetito !

429

 

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.