Pollo alla cacciatora

J'adore le poulet rôti. Mais le poulet alla cacciatora, j'adore encore plus. Une explosion de saveurs pour un plat dit "pauvre" comme souvent la cuisine italienne sait nous offrir. Ça doit être pour cela qu'elle est tant aimée : peu d'ingrédients, pas de chichis, un bonheur pour les papilles.

Il s'agit d'un plat originaire de la Toscane. Plusieurs variantes existent, comme toujours : certains y mettent des olives, d'autres de la pancetta, parfois les deux; quelques uns préfèrent le vin rouge d'autre le vin blanc. La pancetta me semble en trop dans cette recette...Les olives pourquoi pas, mais ici, dans ma cuisine, voici la recette telle qu'on l'aime, simple et délicieuse.

Pour 4 personnes :

- 1 petit poulet ou 4 cuisses de poulet

- 400 grammes de tomates pelées

- 2 carottes

- 2 branches de céleri

- un verre de vin rouge

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- romarin, persil, laurier, sel et peperoncino (ou poivre)

- huile d'olive extra-vierge

1- Découper votre poulet en morceaux, les faire rissoler une dizaine de minutes à feu fort dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive en prenant soin de les retourner pour qu'ils puissent dorer des deux côtés.

2- Déposer l'oignon, les carottes et le céleri émincés finement, puis la gousse d'ail entière. Ajouter le peperoncino, le romarin, la feuille de laurier et le sel. Laisser cuire 5 à 6 mn environ à feu moyen.

3- Déposer le vin rouge puis laisser évaporer. A ce moment-là, verser les tomates pelées, que vous couperez en deux, ainsi qu'un verre d'eau. Mélanger la préparation, laisser cuire 40 minutes environ. Si besoin, baigner d'eau de temps en temps pour éviter que le plat ne s'assèche.

4- Une fois le poulet cuit, parsemer de persil frais haché et servir bien chaud. Vous pouvez accompagner ce plat de pommes de terre au four, comme je le fais régulièrement.

Buon appetito !

339

340

 

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.