Espressino freddo

Le "caffé" italien. Une religion.

Tout comme pour la pasta ou encore le football, on ne plaisante pas avec le café en Italie, il y a certaines règles à respecter. Enfin, dans chaque famille il y aura toujours des petites différences, c'est pour cela que je n'écris jamais que je détiens la vraie recette de tel plat ou telle boisson. Par-contre, je vous transmets ce que j'apprends auprès de MES italiens: mari, belle-famille, amis...Et ça, c'est authentique.

Avant de vous proposer la recette la plus courante de l'espressino freddo comme on peut en boire dans les bars italiens, il me semble important (c'est-à-dire qu'en réalité c'est important pour mon italien parce que moi je ne bois pas de café) de parler de la relation passionnée et passionnante entre l'italien(ne) et le caffè.

1- Lorsque l'on fait du café chez soi, on utilise une cafetière Moka, (ou appelée également macchinetta).

Les nôtres, vieilles, un peu cassées, qui nous accompagnent chaque jour:

CAFFE

C'est bien gentil d'avoir une cafetière moka mais encore faut-il savoir l'utiliser.

2- Lorsqu'elle est neuve, il est nécessaire de jeter plusieurs cafés avant d'en consommer: la cafetière doit s'imprégner de l'odeur du café et ne plus sentir le neuf.

3- Non, on ne lave pas la macchinetta avec le produit vaisselle. On la lave avec l'eau et-pis-c'est-tout, (tout les italiens ne sont pas d'accord sur le sujet mais cela reste une règle assez suivie). Éventuellement, on la plonge de temps en temps dans de l'eau bouillante.

4- On ne tasse pas le café lorsqu'on le dépose dans le filtre, on forme une petite montagne toute mignonne, quitte à en mettre un peu partout quand on referme la cafetière, mais ce qui fait le charme de mon plat de travail chaque matin.

5- Le choix du café. C'est ce qui fera bien sûr toute la différence. Il s'agit d'un choix subjectif, trop personnel pour vous conseiller une marque. En tous les cas, ce ne sera pas le prix qui déterminera la qualité du café...Combien de fois mes italiens ont acheté, goûté puis jeté avant d'essayer une autre marque.

Je ne vous parlerai pas du choix de l'eau ou bien de la tasse, détails de la plus haute importance pour bon nombre d'italiens, il existe des sites spécialisés qui parlent de l'art de faire du café italien. D'ailleurs, chaque site aura ses propres règles, de quoi vous emmêler les pinceaux.

Mais ces quelques conseils que je viens de vous donner vous permettront de bien démarrer dans votre apprentissage ou de rectifier quelques unes de vos (mauvaises) habitudes.

Passons à la recette de l'espressino freddo (les habitants des Pouilles, et en particulier ceux du Salento, disent de cette boisson que ses origines sont salentines, ce qui est assez contesté par les autres régions). Vous avez également sur le blog la recette du café leccese au lait d'amande

- 4 tasses de café réalisées avec votre cafetière moka

- sucre semoule

- 4 glaçons

- 250 ml de chantilly légèrement montée

- glaçage au chocolat.

1- Déposer la crème pour chantilly (déjà sucrée en ce qui me concerne) et les batteurs dans le congélateur et ne les ressortir qu'au bout de 30 minutes minimum. La chantilly montera ainsi plus facilement.

2- Préparer vos cafés, les sucrer à votre goût. Laisser refroidir.

3- Monter légèrement la crème chantilly, elle doit ressembler à une mousse un peu liquide. 

4- Déposer le café et les glaçons dans votre mixeur. Ajouter la crème chantilly et mixer le tout 3 à 4 minutes.

5- Mettre la préparation dans une boite hermétique et laisser au congélateur deux heures. Mélanger à la fourchette toutes les demi-heures pour éviter que ne se forment des petits glaçons.

6- Au bout des deux heures, bien mélanger la préparation avec une fourchette. Déposer dans des tasses ou verres transparents une belle quantité d'espressino et verser un peu de glaçage au chocolat, amusez-vous à faire de jolis dessins (je ne suis pas douée, vous l'aurez remarqué). Dans les bars du Salento, soleil, mer, coeur, fleur etc embellissent l'espressino.

Buon appetito !

269

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.