Pour ce retour sur le blog, je vous propose une promenade à Rome avec ces fameux supplì. Bien sûr ils vous feront penser aux arancini de Sicile mais ils sont différents vous pourrez le constater, moins garnis, plus petits, forme différentes, originaires d'une autre région. Pourquoi "al telefono", c'est-à-dire qui fait référence au téléphone ? Parce que lorsqu'elles sont cuites, ces croquettes de riz coupées en deux laissent entrevoir la mozzarella filer de part et d'autre, et font penser aux fils du téléphone (oui les italiens ont de l'imagination).

Pour une dizaine de supplì:

- 1/2 petit oignon émincé finement

- 120 gramme de viande hachée

- 180 grammes de riz pour risotto

- 250 grammes de sauce tomate

- 5 ml de vin rouge

- 80 grammes de mozzarella coupée en petits cubes

- 1/2 litre de bouillon de légumes

- huile d'olive extra-vierge

- sel, poivre,

- 2 oeufs battus

- chapelure

- huile pour frire.

1- Faire dorer l'oignon émincé dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Ajouter la viande hachée. Après quelques minutes, verser le vin rouge et laisser évaporer. Puis ajouter la sauce tomate, saler, mélanger et laisser cuire à feu doux 30 mn environ (la préparation ne doit pas être liquide).

2- Déposer le riz dans la préparation à la sauce tomate et verser régulièrement du bouillon jusqu'à cuisson du riz, (compter une vingtaine de minutes). Saler, poivrer et laisser refroidir.

3- Une fois froid, déposer un peu de riz à la sauce tomate et à la viande dans le creux de votre main, aplatir et déposer 2 petis cubes de mozzarella. Recouvrir de riz et former un petit cylindre comme sur les photos.

4- Rouler les supplì dans les oeufs battus puis dans la chapelure. Faire frire dans un récipient d'huile bien chaude. Déposer ensuite sur du papier absorbant et déguster tiède.

Buon appetito !

191

192

 

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.