Salame di cioccolato

Le saucisson au chocolat est un classique en Italie. On en fait pour les enfants...petits et grands. Auparavant réservé lors des fêtes de Pâques ou de Noël, "il salame di cioccolato" se prépare à présent toute l'année.

Selon les région italiennes il existe différentes façons de le préparer: avec des amandes et des noisettes (surtout du côté du Piémont), avec du chocolat gianduja (ce sera certainement ma prochaine réalisation, moi qui suis une accro au chocolat gianduja, beaucoup plus qu'au chocolat amer), avec du rhum parfois, ou tout simplement de la façon que je vous propose aujourd'hui, la plus classique.

L'avantage d'une telle gourmandise? La rapidité de sa réalisation et le fait qu'elle se conserve au congélateur pendant 2 mois environ (si vous n'êtes pas trop gourmands bien sûr et en faisant bien attention de ne pas la décongeler), sinon au réfrigérateur pendant quelques jours.

- 2 oeufs

- 100 grammes de beurre

- 200 grammes de sucre semoule

- 200 grammes de biscuits secs (comme les petits-beurre par exemple)

- 100 grammes de cacao amer en poudre

- cacao amer en poudre ou sucre glace.

1- Faire fondre le beurre au bain-marie. Unir au beurre fondu le sucre. Bien mélanger. Ajouter les 2 jaunes d'oeufs puis le cacao amer. Mélanger à nouveau.

2- Ajouter à la préparation les blancs montés en neige puis les biscuits réduits en petits morceaux irréguliers (qui rappelleront le gras du saucisson). Mélanger le tout délicatement.

3- Déposer sur votre plan de travail du cacao en poudre ou de sucre glace selon votre préférence. Donner à la préparation la forme d'un saucisson (avec ces doses vous pouvez en former 2). Pour lui donner une forme bien ronde, l'envelopper de papier sulfurisé puis de papier aluminium et continuer à rouler le saucisson.

4- Déposer au congélateur au-moins 2 heures.

Buon appetito !

186

 Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.