Nouvelle recette de pâtes à l'italienne aujourd'hui.

L'appellation amatriciana vient de la ville Amatrice, située dans la région du "Latium" (Lazio), auparavant appartenant à la région des Abruzzes. Autant vous dire que les origines exactes, comme pour beaucoup des recettes que je vous propose ici, sont difficiles à définir car tout le monde ou presque se les attribuent (enfin autour du Lazio). Qu'est-ce donc que les bucatini ? Ce sont de gros spaghetti pour faire simple.

D'ailleurs, là aussi les passionnés de ce plat sont à diviser en deux catégories: ceux qui utilisent les spaghetti et ceux qui utilisent les bucatini. Bon, il y a tout de même une avance assez nette du côté des utilisateurs de spaghetti, puisque dans la ville d'Amatrice, on peut lire sur le panneau indiquant le nom de la ville "Città dei spaghetti all'amatriciana" ("ville des spaghetti all'amatriciana"). Il y a aussi ceux qui utilisent le saindoux et ceux qui utilisent l'huile d'olive extra-vierge, mais la tradition veut que ce soit le saindoux qui soit utilisé. Ceux qui mettent de l'oignon, et ceux qui refusent cet affront. Ceux qui n'utilisent pas le vin blanc, et ceux qui ne feraient jamais sans...Et tout le monde a la vraie recette bien sûr.

D'ailleurs, ce sont les romains qui auraient utilisé les bucatini à la place des spaghetti, et auraient également ajouté à la recette initiale les tomates et l'oignon. Nous avons donc la recette de l'"amatriciana rossa" (amatriciana rouge) qui, même si elle n'est pas l'originale, est devenue un classique même lors des fêtes dédiées à ce plat à Amatrice, et l'"amatriciana bianca" (amatriciana blanche) sans tomates donc.

La recette d'aujourd'hui est celle que l'on trouve dans ma cuisine, (et celle de belle-môman), et une chose est sûre: elle est à tomber.

Pour deux personnes:

- 180 grammes de bucatini

- 80 grammes de guanciale

- 1 petite boîte de tomates pelées

pecorino romano 

- huile d'olive extra-vierge

- poivre, (optionnel).

1- Découper en dés le guanciale puis le faire rissoler dans une poêle à feu moyen avec une cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 4 à 5 mn, le temps que la graisse fonde. Déposer les tomates pelées que vous écraserez un peu à l'aide d'une fourchette. Laisser cuire 15 à 20 mn en ajoutant si besoin un peu d'eau à la préparation, (qui ne doit pas être sèche) et en mélangeant régulièrement.

2- Plonger les bucatini dans un grand récipient d'eau salée. lorsqu'ils sont cuits al dente les déposer dans la préparation guanciale/tomates pelées, laisser 1 minute à flamme élevée tout en mélangeant. Ajouter si nécessaire un peu d'eau de cuisson des pâtes.

3- Une fois déposées dans votre assiette, poivrer légèrement vos pâtes (si vous le souhaitez) puis parsemer de pecorino romano râpé. Déguster bien chaud.

Buon appetito !

415

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

pâtes, bucatini, amatriciana, guanciale, tomates, spaghetti