Alors moi je craque pour cette recette italienne pas du tout light mais qui me fait fondre. Je vous explique le contexte.

Le 8 décembre, jour férié en Italie, nous fêtons l'Immaculée Conception et comme pour chaque fête, des traditions persistent, fort heureusement, (surtout quand les traditions en question sont...succulentes).

A Brindisi,  le 7 décembre au soir, la tradition veut que la famille se réunit autour de petits pains ronds aux olives appelés puccia que l'on peut farcir de thon ou de petits poissons marinés.

Le lendemain, le 8 décembre, nous décorons le sapin de Noël (enfin ça c'est quand je n'ai pas réussi à persuader mon italien de le faire avant, en général je gagne la bataille) et nous nous retrouvons autour d'un repas dédié aux traditions culinaires de la région, et notamment les fameuses pettole. Oui c'est frit. Oui c'est gras. De toute façon, le mois de décembre n'est pas le mois le plus adéquat pour faire un régime, on en reparle en janvier avec nos bonnes résolutions...Les pettole sont ensuite servies durant la période de Noël (pour mon plus grand plaisir).

Nous retrouvons également les pettole classiques sur les stands lors des "sagre" (fêtes) aussi bien durant toute la période des fêtes de fin d'année que lors de la période estivale. Bref, on peut en faire quand on veut.

Pour une quarantaine de pettole environ :

- 500 grammes de farine 00

- 10 grammes de sel

- 470 grammes d'eau gazeuse

- 20 grammes de levure de bière

- 1 c à café de sucre

- huile d'olive pour la friture.

Temps de repos: 2 heures.

Pour garnir les pettole:

- petits morceaux de brocoli et/ou choux-fleur (cuits à l'eau auparavant),

- câpres (passées sous l'eau),

- anchois, olives (coupés en petits morceaux),

- et le grand classique: la morue cuite auparavant à l'eau et débarrassée de ses arêtes.

Ceci n'est pas une liste exhaustive, vous pouvez garnir les pettole selon vos envies et préférences. Et puis vous pouvez aussi les laisser natures, celles que je préfère.

1- Déposer la levure dans l'eau tiède. Une fois fondue, ajouter le sucre et le sel.

2- Dans un grand saladier, verser la farine puis ajouter le mélange eau-levure. Pétrir à la main en faisant des mouvements allant du bas vers le haut pendant environ 10 mn. Ne pas ajouter de farine durant le pétrissage car ici la pâte ne doit pas être compacte, (ni trop liquide par-ailleurs).

3- Si vous décidez de garnir vos pettole, diviser la pâte en autant de parties que nécessaires: une partie pour des natures, une partie pour des pettole aux olives, etc. Ainsi, dans chacun des récipients, ajouter à la pâte vos garnitures en petits morceaux.

4- Couvrir et laisser reposer 2 heures dans un endroit à l'abri des courants d'air, dans un four ou micro-onde éteints.

Après 2 heures, vous remarquerez que la pâte "fait des bulles": il est temps de préparer nos pettole.

5- Faire chauffer l'huile dans une friteuse.

6- Baigner d'eau une cuillère à soupe (petit truc pour que la pâte glisse facilement) et prendre une "cuillerée" de pâte. A l'aide d'une petite cuillère, faire glisser la boule de pâte dans l'huile bien chaude. Et ainsi de suite avec le reste de pâte. Les faire dorer des chaque côté à feu moyen.

7- Une fois suffisamment dorées, les déposer sur du papier absorbant puis saler, sauf pour celles avec anchois déjà salés.

Il existe aussi la version sucrée: conserver de la pâte blanche, procéder comme indiqué dans le point numéro 6, et verser sur les pettole au choix du sucre glace ou encore du miel.

Buon appetito ! 

310

 

309

 

Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) 
Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

farine, levure, friture, anchois, olives, choux-fleur, brocoli, câpres, morue