L'Italie dans ma cuisine

jeudi 19 février 2015

Farfalle au radicchio rouge, speck et noisettes / Farfalle con radicchio rosso, speck e nocciole

Aujourd'hui un bon plat de pasta, un peu moins traditionnel de ce que je vous propose habituellement avec sa touche de noisettes qui donne du croquant à la recette.

Le radicchio rosso est un symbole de la cuisine de Trévise, au Nord de l'Italie. Il est de la famille des chicorées et se consomme aussi bien cru en salade que cuit avec des pâtes ou un risotto, au four ou encore passé à la poêle pour accompagner la viande. C'est un légume qui est assez amer, il est donc important de bien l'assaisonner.

Le speck quant à lui est un jambon cru originaire de la région du Haut Adige et du Tyrol Oriental. C'est son fumage délicat aux épices bien choisies qui lui donneront toute sa qualité.

Je dis souvent que je suis balance ascendant écureuil tellement mon amour pour les noisettes est incommensurable ! Autant le mariage radicchio / speck est répandu, autant cet ajout de noisettes (trouvé sur le site donnamoderna ) m'a interpellé et rend le plat un peu moins classique. Après dégustation, c'est pour moi un ajout qui permet surtout de masquer un peu plus l'amertume du radicchio.

Si vous n'avez pas à disposition du radicchio, vous pouvez réaliser cette recette avec des endives ou de la scarole.

Pour 4 personnes :

- 360 grammes de farfalle

- 1 petit radicchio rouge

- 100 grammes de speck

- 40 grammes de noisettes

- romarin, sel, poivre

- huile d'olive extra-vierge dee mon partenaire L'Olivetta 

1- Laver et ôter les feuilles dures du radicchio. Les couper grossièrement. Couper en morceau les tranches de speck. Ôter les coques puis couper en petits morceaux les noisettes dont vous aurez éventuellement gardé la peau.

2- Cuire les farfalle dans de l'eau bouillante salée.

3- Dans une poêle, faire revenir les feuilles de radicchio et les morceaux de speck dans 3 à 4 cuillères à soupe d'huile d'olive. Laisser rissoler à feu vif 2 minutes environ, saler, poivrer puis déposer le romarin.

4- Une fois vos pâtes cuites al dente, les déposer dans le mélange radicchio - speck (pensez à conserver de l'eau de cuisson des pâtes) et laisser rissoler quelques instants à feu vif tout en mélangeant. Si besoin, ajouter un peu d'eau de cuisson, votre plat ne doit pas être sec.

5- Servir chaud avec quelques morceaux de noisettes sur vos pâtes.

Buon appetito !

 

320

radicchiorosso

 

Posté par orsetta77 à 17:40 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 10 février 2015

Pâtes au four, jambon, béchamel, parmesan

Dimanche dernier, sur ma page facebook , et à la demande de mon italien, j'ai publié la photo du plat de "pasta al forno" qu'il nous avait préparé. Oui, il aime bien partager avec vous ce qu'il cuisine ! D'ailleurs, sur ce blog, plusieurs recettes ont été réalisées par lui-même, comme j'ai pû à chaque fois le préciser.

Bref, un plat tout simple dont je ne pensais pas rédiger la recette sur le blog, puisque concernant la pasta al forno, j'ai une recette particulière que je souhaite partager ici. Du coup, tout content de voir son petit succès sur la page, je lui ai proposé qu'à 100 "j'aime" je la rédigerais sur le blog...Et bien il les a eu ces "100 j'aime" le malin ! Me voilà donc avec sa recette de pasta al forno, celle d'un dimanche, puisqu' un prochain dimanche elle sera encore différente. Vous savez bien qu'il en existe des milliers, sinon plus, de recettes de pâtes au four.

Ah oui, j'ai souvent lu ici et là (en français) qu'en Italie on n'utilisait pas la sauce béchamel dans les plats de pasta al forno. E perché no ??? A vrai dire, il y a des familles qui ne l'utilisent pas et d'autres si. En gros, il n'y a pas de vérité à ce sujet ! La preuve avec cette recette réalisée par mon italien... 100% italien donc. Pour les doses, ne m'en voulez pas ce ne sera pas trop précis, il a fait sans peser. Faites selon vos envies : un peu plus de mozzarella, un peu moins de béchamel... Je vous conseille de cuire ce plat la veille au soir pour le réchauffer le lendemain, la sauce sera moins liquide. 

Pour 5 personnes environ :

- 500 grammes de pâtes de type rigatoni

- Sauce tomate (maison c'est encore mieux, la recette ici  )

- 200 grammes de mozzarella

- 3 tranches de jambon cuit

- 1/4 d'oignon émincé finement

- parmesan

- sauce béchamel pour 400 ml environ

- sel, poivre (pas utilisé pour cette recette mais au choix)

 1- Préparer votre sauce tomate :  faire rissoler un peu d'oignon émincé dans 2 ou 3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra-vierge, ajouter la sauce tomate avec un demi verre d'eau, vous éviterez ainsi que la sauce ne s'épaississe de trop. Saler. Laisser cuire une dizaine de minutes à feu doux. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un peu de viande hâchée.

2- Faites cuire vos pâtes dans de l'eau salée, la sortir très "al dente", sinon elle sera trop cuite à la sortie du four, donc si votre paquet indique 10 mn de cuisson, laissez cuire seulement 5 mn.

3- Couper la mozzarella en petits morceaux, le jambon également.

4- Préparez votre sauce béchamel (pour une quantité de 400 ml environ).

5- Dans un plat allant au four, déposer un peu de sauce tomate, du parmesan râpé, quelques cuillères de béchamel, un premier étage de pâtes (que vous aurez auparavant mélangées à un peu de sauce tomate). Couvrir de sauce tomate, parmesan, mozzarella, jambon et béchamel. Déposer votre reste de pâtes, puis à nouveau la sauce tomate, le parmesan, la mozzarella, le jambon et la sauce béchamel. Enfin déposer du parmesan sur toute la surface. Laisser cuire au four préchauffé à 200° 30 mn environ puis quelques minutes en mode grill.

Buon appetito !

 

pastaalforno

 

 

Posté par orsetta77 à 09:12 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 30 janvier 2015

Les castagnoles de Carnaval

La seule chose qui m'interesse lorsque la période de Carnaval arrive...Ce sont bien entendu les gourmandises qui y sont associées ! Ainsi, j'ai eu l'occasion, lors des éditions précédentes, de vous proposer les fameuses chiacchiere , les raviolis sucrés , ou encore les arancini sucrés .

Aujourd'hui on file vers la Vénétie mais aussi l'Emilie-Romagne et le Latium qui se partagent les origines des "castagnole", et comme on ne souhaite fâcher personne, on les nomme tous. Pourquoi ces douceurs s'appellent-t-elles "castagnole" ? Il semblerait que c'est parce qu'elle ressemblent (uniquement d'un point de vue esthétique donc) à de petites châtaignes ("castagne" en italien) mais aussi parce qu'elles les remplacent sur nos tables, la saison des châtaignes venant à peine de se terminer.

Il existe différentes recettes des castagnole : qui mettra du lait ou non, qui mettra du vin ou non, qui mettra tant d'oeufs ou moins...Bref, comme toujours je vous propose la recette de la famille, telle que nous l'aimons. Sachez qu'il est possible de garnir ces petits beignets ronds de pâte à tartiner, de crème pâtissière ou encore de confiture pour des variantes ultra gourmandes.

Pour une quarantaine de castagnole :

- 250 grammes de farine

- 80 grammes de sucre semoule 

- 1 oeuf

- 30 grammes de beurre mou

- 6 à 8 cl de lait demi-écrémé

- l'écorce d'un demi citron

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1/2 sachet de levure chimique

- 1 pincée de sel

- huile pour frire

+ sucre semoule ou sucre glace pour recouvrir les castagnole.

1- Mélanger farine, oeuf, sucres, sel, levure, écorce râpée finement, beurre. Ajouter au mélange le lait, petit à petit. Vous devez obtenir une pâte assez molle, mais qui vous permet de former de petites boules. Si besoin, (pâte trop liquide) ajouter un peu de farine.

2- Former de petites boules (qui gonfleront lors de leur cuisson) et les frire dans de l'huile bouillante jusqu'à l'obtention d'une belle couleur dorée. Les déposer sur du papier absorbant puis recouvrir de sucre glace ou de sucre semoule, selon votre préférence. A tremper dans une sauce au chocolat maison...Ou a farcir de pâte à tartiner etc.

Buon appetito !

319

Posté par orsetta77 à 18:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 21 janvier 2015

Scarole garnie à la napolitaine / scarola imbottita

" A scarola mbuttunata". Je vous emmène aujourd'hui vers la Campanie. Belle-môman est originaire de cette région, de Sarno plus exactement. Elle a quitté la Campanie pour les Pouilles lorsqu'elle a rencontré le papa de mon italien. Dans ses bagages, les recettes familiales et traditionnelles ne manquent pas.

Ce n'est pas un plat très "glamour" en terme d'esthétique, il est en effet très difficile de rendre la bonté de cette recette à travers la photo, en tous les cas pour moi qui ne suis pas un génie de la photographie. Même moi, on m'aurait parlé de cette recette il y a quelques années, j'aurais dit "bof bof...", maintenant je cuisine et je mange les yeux fermés lorsqu'il s'agit de cuisine de mon sud d'adoption. 

Il s'agit d'une recette typique du dîner du 24 décembre à Naples et alentours, mais rien ne nous empêche d'en faire quand on en a envie durant tout l'hiver.

Comme toujours, je précise que pour chaque famille il existe une recette, voici donc celle que l'on réalise dans ma cuisine.

Pour deux personnes :

- 2 petites scaroles, frisée ou non

- 1 belle poignée d'olives noires dénoyautées

- 4 filets d'anchois

- 20 grammes de pignons de pin

- 20 grammes de raisins secs

- quelques câpres

- fromage pecorino

- 1 demi-gousse d'ail

- poivre, sel

- huile d'olive extra-vierge.

1- Ôter les feuilles externes et abîmées de la scarole. Bien la laver en l'ouvrant le plus possible sans défaire les feuilles puis éliminer l'excès d'eau.

2- Au centre de la scarole (en l'ouvrant bien), déposer les anchois passés sous l'eau, les olives coupées en deux, les câpres, les raisins, (auparavant laissés quelques instants dans de l'eau tiède), les pignons de pin, l'ail haché finement, le pecorino râpé, le poivre et un petit peu de sel.

3- Bien refermer la scarole avec de la ficelle alimentaire. Dans une large poêle, déposer deux à trois cuillères à soupe d'huile d'olive extra-vierge, faire rissoler la scarole quelques instants des deux côtés, puis verser un verre d'eau. A feu doux faire cuire la scarole 20 à 30 minutes. Ajouter de l'eau durant la cuisson si nécessaire, la scarole ne doit pas brûler ni s'assécher.

Buon appetito !

* Merci Sophie pour ton aide linguistique ;-)

 

317

 

318

 

Posté par orsetta77 à 18:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 9 janvier 2015

Spaghetti cacio e pepe

Pour commencer cette nouvelle année, je vous propose un classique de la cuisine romaine : les pâtes "cacio e pepe".

Une recette avec très peu d'ingrédients puisqu'il vous faudra seulement des spaghetti, (ou bien des tonnarelli qui sont, pour faire simple, une sorte de spaghetti aux oeufs et qui rendent le plat encore plus crèmeux), du pecorino romano ABSOLUMENT, (n'essayez même pas de mettre du parmesan à la place !), et du poivre, en grains si possible.

Il s'agit d'une recette paysanne à l'origine, de bergers plus particulièrement, dite pauvre de par le peu d'ingrédients utilisés, comme souvent dans la cuisine traditionnelle italienne. Pauvre en ingrédients, mais riche en saveurs, car avec d'une part des ingrédients de qualité, et d'autre part le bon tour de main pour rendre ce plat crèmeux, je peux vous assurer que vous ferez le bis à table.

Pour 4 personnes : 

- 400 grammes de spaghetti, j'ai utilisé les spaghetti de mon partenaire L'Olivetta

- 200 grammes de pecorino romano

- poivre noir en grain

1- Verser les spaghetti dans une casserole d'eau bouillante et salée (légèrement salée car le pecorino l'est déjà). 

2- Dans un saladier, mélanger le pecorino rapé et le poivre que vous aurez moulu plus ou moins finement selon les goûts.

3- Une fois vos pâtes cuites al dente, les verser dans le récipient contenant le fromage et le poivre, pour cela aidez-vous d'une pince à spaghetti. Je recommande toujours de conserver de l'eau de cuisson, elle est utile lorsque le plat risque de s'assécher. Dans ce cas-ci, prenez directement les pâtes dans leur récipient car l'eau que vous porterz avec elles servira à rendre crèmeux la préparation au fromage. C'est LE truc de la recette. Ajouter un peu de cuisson si vous trouvez votre plat un peu trop sec.

Bien mélanger et servir immédiatement car le plat refroidi vite.

La tenue des spaghetti offertes par mon partenaire est ottimale, on sent une belle différence entre ces pâtes artisanales et les industrielles que l'on trouve en commerce. Produits de qualité incomparable, je vous invite à aller rendre visite au site L'Olivetta

Buon appetito !

 

315

 

Posté par orsetta77 à 08:33 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »
Recettes de cuisine mytaste.fr mytaste.tn